Algérie, fraude électorale

Le SMS du consulat

La fraude électorale a commencé. Les candidats privilégiés du système bénéficient des moyens de l'Etat même à l'étranger où les consulats sont mis à contribution. A titre d'exemple, outre les promesses faites par Boudjemaa Rouibah, consul général à Marseille, à certains candidats qu'ils seront les heureux vainqueurs d'une joute électorale jouée d'avance, le consulat général à Paris utilise les listes des ressortissants recensés pour leur envoyer un texto qui dit :

" ((Salam Alaykoum mes amis, je me permets d'exprimer une opinion à l'occasion des élections législatives algériennes et vous faire part de mon choix réfléchi et le plus objectif possible.
Je me suis permis de regarder de près l'action des députés de la zone 1 durant la législature qui vient de s'achever. Et en mon âme et conscience j'ai constaté que M.Bouras Djamel candidat du FLN a défendu beaucoup d'idées que j'ai moi même porte en 2012. Je me permets donc de vous faire part de mon choix personnel avec la conviction que nous pourrons compter sur son engagement pour défendre au mieux les intérêts et les attentes de la diaspora algérienne qui vit dans la zone 1. Fraternellement Ammar Bounaas"

Mon journal du 1/05/2017
ce site a été créé sur www.quomodo.com