BOUTEFLIKA MALADE

1 0012.jpg
12963879_219104878445852_8769737418532350945_n.jpg
Sur son visage se lit l'amertume, le dégoût, la lassitude et le poids de l'âge et de la maladie. Son frère Saïd Bouteflika et les larbins qui l'entourent assument l'entière responsabilité de la déchéance de cet homme qui ne demande qu'à aller se reposer en attendant le repos éternel.
Pourquoi Saïd Bouteflika malmène-t-il son frère et fait de l'Algérie la risée du monde? Ne reste-t-il plus d'homme en Algérie pour mettre fin à cette dramatique comédie alimentée par un frère sadique et une bande de sbires sans foi ni loi?
هذه هي الصورة الحقيقيه للرئيس وهو يستقبل الوزير الأول الفرنسي وليس تلك التي تم بثها على شاشة التلفزيون ونشرها في بعض وسائل الإعلام. هو تحايل آخر علينا.. بهدلتونا مرة أخرى.. الله يبهدلكم.. كل صور الرئيس وحركاته تثبت بأن الرجل لم يعد قادرا لكنكم تتشبثون به لتواصلوا عبثكم بالوطن!! ألا تخجلون من أنفسكم وتتركوا الرجل يرتاح وترفعوا أيديكم عن الجزائر وترحلوا بالتي هي أحسن لأن الجزائر تستحق أفضل منكم ؟
من صفحة فايسبوك للصحفي حفيظ دراجي
فخامته هو أول من أساء إلى مؤسسة الرئاسة بقبوله الظهور بهذا الشكل التعيس, وليس جريدة لوموند التي نشرت له صوره أفضل من هذه !! ومن يريد الدفاع عن الرئيس ومؤسسة الرئاسة عليه أن ينتقد شقيقه ومحيطه وكل المنتفعين من استمرار الوضع الحالي برئيس يثير الشفقه.. لقد صرنا أضحوكة وحان موعد إيقاف هذه المهزلة التي لم يسبق لها مثيل في تاريخ البشرية.. بلد من حجم الجزائر يعبث به
السعيد وعلي وعبد السلام وعمار وغول وووووو
من صفحة فايسبوك للصحفي حفيظ دراجي.

Où est le président?

Dimanche 24 avril, dans un communiqué laconique, la présidence de la république annonce que le président Abdelaziz Bouteflika s'est rendu   Genève, en Suisse, pour “une visite privée”, durant laquelle il effectuera des “contrôles médicaux périodiques”. On n'en saura pas plus. Est-il rentré depuis, ou pas? En a-t-il pour longtemps encore à l'hôpital? Est-il réellement à Genève? Ne serait-il pas à Grenoble qu'il a gagnée à partir de Genève pour se soigner à 

Voilà comment Bouteflika dilapide l'argent du pétrole

Il faut ruser pour apercevoir les atours de ces résidences de luxe dissimulées derrière de hauts murs et des haies touffues. Leurs occupants sont d’autant plus soucieux de leur tranquillité qu’il s’agit d’ambassadeurs. Ils n’ont nulle envie que leur vie de château s’étale dans leur pays. Pourtant, à Genève, haut lieu de la diplomatie, les Etats rivalisent dans l’acquisition de biens de prestige.

«Le Temps» a épluché les plus grosses ventes immobilières de ces dix dernières années. Nombre de propriétés ont été acquises par des pays étrangers, en particulier des pays du Golfe. L'Algérie, grâce à son président malade, Abdelaziz Bouteflika figure parmi les "lauréats".

C'est ainsi que le quotidien suisse Le Temps de ce mardi 28 juin 2016, révèle que « La luxueuse villa suisse achetée par le gouvernement algérien en 2009 pour loger le président Bouteflika pendant ses convalescences dans ce pays a coûté 30 millions de francs suisses, soit plus 27 millions d’euros au taux de change moyen de cette année-là, le journal a en effet épluché les plus grosses ventes immobilières en Suisse de ces dix dernières années, où nombre d’entre elles ont été effectuées par des pays étrangers, dont l’Algérie. « La propriété s’étend sur près de 35 000 mètres carrés et dispose d’un court de tennis. Un jardin français permet d’admirer la vue sur le lac et le Jura tout proche. L’endroit est idyllique mais aussi idéalement situé entre l’aéroport et le quartier des organisations internationales », décrit le journal, précisant que « personne ne répond à la grille d’entrée ».

Sur la plaque d'entrée on y lit "Mission permanent de la République Algérienne Démocratique et Populaire à l'ONU". Or, il n'y a personne de cette mission dans cette immense résidence.
ce site a été créé sur www.quomodo.com