Djamel Ould Abbès

La famille Ould-Abbès, une véritable association de malfaiteurs

S'il y a bien une famille en Algérie à qui s'applique parfaitement l'appellation d'association de malfaiteurs ou tout simplement une famille mafieuse c’est bien celle de Djamel Ould-Abbès, le Secrétaire Général du malheureux parti du Front de Libération Nationale. Et comment !

Profitant de la tenue des élections législatives le papa, les enfants et un ancien secrétaire général d'un ministère qu'il avait occupé ont donné libre cours à leurs instincts mafieux. Ils se sont mis à élaborer les listes électorales du FLN sur mesure pour des candidats qui ont su mettre le prix. 
Selon le quotidien arabophone "El-Hayet", du 9 avril dernier, les enquêteurs des Services de Sécurité ont saisi chez les enafants de Djamel Ould Abbes - à l'hôtel Sheraton du Club des Pins - une somme de 4,5 Millions de Dinars (4 Milliards et demi de centimes) ainsi qu'une somme en devises d'un montant de 200.000 Euros...
L'argent provient du commerce juteux des listes électorales des prochaines législatives. Une autre somme d'argent a été saisie au domicile familial à la résidence d'Etat de Moretti qu'occupe le SG du FLN en sa qualité de sénateur.

 Toujours selon le quotidien algérien "El-Hayet", les services de sécurité ont auditionné les enfants du SG du FLN et leur complice, un ancien SG des deux ministères où avait exercé leur papa. Ils ont, ainsi appris que les malfaiteurs ont vendu les premières places sur les listes électorales de la wilaya de Relizane pour 2 milliards, pour la wilaya d'Oran le prix a été fixé pour 2,5 milliards de centimes. Enfin, pour la wilaya de mascara, le prétendant à la première position sur la liste a du payer 200.000 Euros.

Alors que les enfants d'Ould Abbes vendent les positions phares sur les listes électorales que valide le papa, il sera ensuite demandé aux Algériens de légitimer ces pratiques mafieuses par les urnes.


Mon journal 14/03/2017
Ould Abbes.PNG
ce site a été créé sur www.quomodo.com