Tidjani Benderradj

Enlèvement à Alger d'un militant des droits de l'homme

Mon journal 21/11/2015 11h28
une semaine, soit depuis le samedi 14 novembre, la famille Benderradj de Djelfa est sans nouvelles de son fils Tidjani militant de la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l'Homme (LADDH) et membre et membre du bureau de l'Association de défense des Droits des Chômeurs.

Selon une correspondance adressé par  Me Amraoui Mohamed Abbes, avocat de Benderradj Tidjani adressée au ministre algérien de la justice, l'activiste des Droits de l'Homme avait été arrêté à Alger par la police devant la maison de la presse "Tahar Djaout" où il participait à un sit-in pacifique en faveur du journaliste Hassen Bouras en prison depuis le 2 octobre dernier.

Selon son avocat, Tidjani Benderradj avait été libéré aux environs de 18h00 après son arrestation. Il avait pu communiquer par téléphone avec sa famille. Mais quelques heures plus tard il n'avait plus donné signe de vie à ce jour. Il aurait été enlevé par des policiers en civil et emmené vers une destination inconnue.

La série des arrestations et des enlèvements se poursuit en Algérie de la manière la plus féroce. La répression qui s'abat ces derniers temps sur le peuple algérien prouve bien que le régime Bouteflika que dirige le frère cadet du président, Saïd Bouteflika, est des plus tyrannique.
Enlevement Tidjani2.jpg
Enlevement Tidjani.jpg

Vos commentaires

ce site a été créé sur www.quomodo.com