TPI

Un citoyen algérien porte plainte
devant la CPI

Réda Bendridi, un citoyen algérien habitant de la ville de M'Daourouch dans la wilaya de Souk Ahrass a déposé plainte auprès du Cour Pénale Internationale contre le gouvernement algérien en dénonçant des crimes dont il détient des preuves. Les instances judiciaires algériennes n'ont donné suite à aucun de ses appels. Il s'est, alors, tourné vers la CPI.

Il a reçu un accusé de réception du procureur de la CPI.

Ci-dessous le contenu de la plainte.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Suites aux terribles crimes impardonnables commis à mon encontre par plusieurs personnes et sur l'ordre des personnes hautement placé dans l'état Algérien et leurs alliés. Des crimes qui durent plus de trois ans, des crimes qu'un humain ne peut le faire à l'encontre d'un autre humain, des crimes avec prémédité et sous les yeux de tout le monde, des crimes organisés et qui se répètent sans aucune timidité ou crainte.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Je suis ingénieur à SONATRACH; société pétrolière Algérienne, j'étais la cause pour le déclenchement des affaires de corruption dans la société, il s'est avéré que les gens concernés par cette corruption se trouvent au sommet de l'état Algérien.

De ce fait, ces gens là ont déclenché une multitudes d'actes criminels et de vengeance à mon encontre, ils ont utilisé tout les moyens en impliquant plusieurs personnes. les crimes sont: - Crimes contre l'humanité - Atteinte à la vie et à la dignité - Attentats d'assassinats - Ensorcellement et sorcellerie. et autres crimes graves. Par le fait que ces crimes ne sont pas supportables, j'ai demandé aux différents responsables de SONATRACH depuis le moi de mai dernier, d'intervenir en enquêtant sur ces crimes et de les stopper, mais personne ne m'a répondu.

Ensuite j'ai écris au procureur général et le président de la cour suprême de la justice algérienne, des avocats, la ligues algérienne de droit de l'homme, la presse et le PDG de SONATRACH; depuis le 09/11/2015 en leurs demandant d'intervenir immédiatement et de prévenir les services concernés mais malheureusement personne ne réagit personne n'intervient, vraiment c'est catastrophe que jamais a lieu auparavant. En plus je me trouve en danger plus que jamais depuis que j'ai demandé de l'aide, ainsi que les crimes existent toujours. la justice algérienne ne m'a pas contacté ni m'assure une protection; il y a une complicité flagrante.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs; Je vous prie d'intervenir et faire une enquête approfondie pour arrêter ces crimes, et de juger ces responsables qui n'ont pas aucune valeur d'humanité. Je tient à vous signaler que je vous donne qu'un petit résumé de ce qui a été réellement survenu.

Dans l'attente de votre intervention, veuillez, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, agréer l'expression de mes salutations les meilleurs.

M.Rédha BENDRIDI N°08, Cité DJEBBAR AMOR; M'DAOUROUCH 41001 SOUK AHRAS ALGERIE

e-mail: redhabendridi@gmail.com redhabendridi@yahoo.fr Mobile: +213 (0) 5 58 86 62 46

NB: A la demande du concerné nous publions ses coordonnées

Vos commentaires

stambouli a dit il y a moins d'une minute
Mon frère, la notion d État n existe plus en Algérie depuis belle lurette. Une maffia dotée d un drapeau dirige le pays sans scrupules : corruption, meurtres, vols, viols, prostitution. L Algé...
ce site a été créé sur www.quomodo.com