Dubaï

À Dubaï, un père empêche les sauveteurs
de sauver sa fille de la noyade

11-08-2015 21h00

Alors que sa fille se débattait contre les flots, un homme s'est violemment opposé à l'intervention des sauveteurs. Il aurait craint de voir des hommes étrangers poser la main sur elle.

«Plutôt la mort que le déshonneur», écrivait Aldous Huxley. C'est apparemment le point de vue de ce père de famille qui aurait choisi de laisser sa fille de 20 ans se noyer plutôt que de laisser des secouristes la toucher. En vacances à Dubaï avec les siens, cet homme «d'origine asiatique», comme le précisent les médias émiratis, a empêché les sauveteurs de porter secours à sa fille. «De corpulence massive et de grande taille», détaillent les médias, l'individu n'aurait pas hésité à utiliser la force pour les empêcher d'intervenir, alors que la jeune femme se débattait dans les flots.

«C'est un incident que je ne peux oublier, je suis choqué», confie le lieutenant-colonel Ahmed Burqibah, directeur adjoint de la section recherche et sauvetage de la police de Dubaï, au site d'information emirates247. A l'origine du drame, un simple pique-nique familial sur la plage. Les enfants barbotent dans l'eau quand soudain la fille de 20 ans appelle à l'aide. Deux sauveteurs de plage -de sexe masculin- «se sont précipités pour aider la jeune fille», explique le lieutenant-colonel Ahmed Burqibah.

«Je préfère voir ma fille morte que touchée par des mains étrangères»

Rapidement répérée, la victime se trouve à quelques mètres seulement de la plage. En dépit de ces conditions favorables pour les sauveteurs, «il y avait un obstacle qui les empêchait d'atteindre la jeune fille pour l'aider», raconte Ahmed Burqibah. «Cet obstacle était la conviction de cet homme qui a considéré que si ces hommes touchaient sa fille, il s'en trouverait déshonoré. Cela lui a coûté la vie», commente-t-il, atterré.

«Je préfère voir ma fille morte que touchée par des mains étrangères», aurait en effet proclamé le père de famille qui se serait opposé violemment aux sauveteurs. L'homme a été arrêté par la police de Dubaï et sera poursuivi par les autorités émiratis.

in Le Figaro.fr

ce site a été créé sur www.quomodo.com