La Palestine

Pourquoi la défense de la cause palestinienne est-elle interdite en Algérie ?

Comment le régime politique algérien peut-il institutionnaliser sa fidélité à la cause palestinienne alors que ce même régime bafoue les droits de l’homme en Algérie ? Comment une dictature peut-elle soutenir une cause aussi noble aussi sacrée soit elle, alors que la vie des musulmans algériens n’est pas respectée ?

Si le régime politique algérien s’acquitte de sa contribution au budget de l'Autorité palestinienne d'un montant de 26 millions de dollars au titre  de l'exercice 2017 et que le peuple algérien soutient la cause palestinienne, alors pourquoi la population algérienne et ce régime ne se tiennent-ils pas par la main ?

Pourquoi l’ambassadeur de Palestine en Algérie glorifie t-il le régime politique algérien alors que ce dernier n’incarne pas les aspirations du peuple algérien ? Pourquoi les tenants du régime politique se soignent-ils à l’étranger alors que l’ancien président d’Israël a été soigné dans son pays, un pays qui possède les meilleurs hôpitaux et les meilleures universités du Moyen-Orient ?

Peut on écrire sur une pancarte  dans une rue d’Alger-centre  ‘’ je défends les droits de l’homme en Algérie et en Palestine au nom de la nation Arabe toute entière  ‘’  sans  être arrêté par la police ? Pourquoi la défense des droits de l’homme en Algérie et en Palestine ne me procurent elle pas une immunité, une protection judiciaire face à la répression du régime ? Peut-on être algérien et musulman à la fois ?

 Pourquoi peut-on parler de la situation politique  en Palestine et pas de l’Algérie  dans les journaux imprimés par l’Etat   ? Le régime politique algérien est-il plus palestinien que les Palestiniens ? Ou se situe la priorité ? Peut-on soutenir la création de l’Etat de Palestine sans défendre l’établissement de l’Etat de droit en Algérie ?

Si la cause palestinienne est censée rassembler tous les algériens (dirigeants et peuple) épris de liberté de justice, de transparence électorale, pourquoi le régime réprime les défenseurs des droits de l’homme  en Algérie et falsifie les résultats électoraux ? Le régime politique algérien est il crédible quand il défend le droit international alors que la situation des droits de l’homme en Algérie est désastreuse ?

Pourquoi la cause palestinienne est elle honteusement  instrumentalisée par la diplomatie algérienne ? Ce qui se passe en Palestine est la conséquence  de l’inertie des dictatures arabes, n’en déplaise aux pseudos analystes et imams algériens qui jettent leur dévolu sur    Israël. La réalité est que le régime algérien  instrumentalise la cause religieuse à des fins de pouvoir. Je défie les meilleurs spécialistes (bac+8 ou bac +35) algériens en droit international d’apporter une réponse à mes questions. Personne ne détient le monopole de la cause palestinienne.

La dictature algérienne a savamment compris que la vraie défense de la cause  palestinienne entrainera par ricochet la traduction en justice des hauts responsables du régime car les droits de l’homme dans le monde  arabe sont intimement liés, interdépendants et indivisibles. Seule une démocratisation du régime algérien permettra de promouvoir les droits de l’homme en Algérie et de mieux défendre la Palestine.


Benteboula Mohamed-Salah Géographe

 

ce site a été créé sur www.quomodo.com