Mustapha Berri

Décès à Casablanca de Mustapha Berry,
frère de lait des Bouteflika

Mustapha Berry dit petit Boumediene et frère de lait des Bouteflika est décédé  dimanche 18 juillet à Casablanca ".
Mustapha Berry était le petit fils de hadj Boucif, le patron du bain maure d'Oujda et qui avait comme employé si Ahmed le père de Abdelaziz Bouteflika.

Pendant la traversée du désert de l'actuel président algérien, Mustapha avait hébergé et subvenu à tous les besoins de Abdelaziz Bouteflika quand celui ci était à Genève durant cinq années. 

La relation entre les deux hommes s'est détériorée et est arrivée à un point de non retour selon une source proche du défunt. Notre source explique cette rupture suite à un incident survenu quand Abdelaziz Bouteflika  rentrant d'un séjour dans les pays du golfe trouve les serrures de l'appartement, que lui louait Mustapha Berri, changées.  Il en a fait presque une syncope. Il aurait téléphoné à Saïd, son frère, alors étudiant à Paris pour partager avec lui sa peine et lui annoncer qu'il pensait se suicider tellement il se sentait humilié par leur frère de lait. Une histoire qui reste à vérifier.

Qu'est-ce qui avait humilié Abdelaziz Bouteflika, ce soir là? En appelant Mustapha pour savoir où il avait mis ses affaires qui étaient dans l'appartement, il lui avait été répondu que ses effets étaient dans la cave. déjà fortement affecté par sa déchéance et sa perte de son poste ministériel et accablé par l'affaire de la cour des comptes, Bouteflika n'en pouvait plus.

Rancunier comme il est, il n'a jamais pardonné  à Mustapha. Malgré les tentatives familiales de les réconcilier, Abdelaziz Bouteflika campera sur sa position et ne s'est jamais montré disposé à effacer ce mauvais souvenir.. 

A rappeler qu'au lendemain de l'indépendance, Berry avait la concession BMW pour l'Algérie puis il s'est lancé dans les affaire en commençant par l'importation des premiers motocycles de la gendarmerie nationale. 

Que Dieu accueille le défunt dans son vaste paradis et assiste s famille en cette douloureuse circonstance. A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons.

L'histoire de Mustapha Berri reste à connaître. car beaucoup de choses ont été dites et souvent elles sont erronées. 

Mon journal le 19/07/2016 16h





ce site a été créé sur www.quomodo.com