Théo et Massinissa Guermah

De Massinissa à Guermah en Algérie
à Théo en france


Non seulement, les quatre policiers auteurs de l’interpellation sont mis en examen et placés sous contrôle judiciaire, après la garde à vue règlementaire, mais c’est tout le gouvernement français qui réagit. Cela commence par la visite que rend François Hollande, le président de la république, à Théo à l’hôpital d’Aulnay-sous-Bois. Théo, un jeune homme de 18 ans, de couleur noire

Pour sa part, Cazeneuve, le chef du gouvernement plaide la fermeté contre les dérives policières avant d'exprimer sa solidarité avec Théo devant l'assemblée nationale sous les applaudissements des députés de tous les courants politiques représentés.

De son côté, Juliette Méadel Secrétaire d’Etat chargée de l’aide aux victimes a exprimé son soutien à Théo et sa disposition à venir en aide à lui et à sa famille.

Stephane Le Foll porte -parole du gouvernement, pour rappeler le respect des règles et des lois d’interventions policières.

Benoît Hamon, candidat de la gauche à la présidentielle n’y va pas de main morte pour condamner des actes « inadmissibles » des policiers impliqués dans l'interpellation de Théo. « Pour des dépositaires de l'autorité publique, commettre des actes comme cela est inadmissible, notamment à l'égard d'un jeune » ; Benoît Hamon a Rappelé le «besoin de rétablir une relation de confiance entre la police et la population», le candidat à la présidentielle a demandé à l'État d'«être encore plus implacable» quand «des citoyens ont subi des violences de la part de policiers».

Que nos gouvernants prennent exemple sur ceux d’un pays dont ils ne connaissent que les banques pour y planquer l’argent volé au peuple algérien. Un Etat de Droit ce ne sont pas des paroles en l’air mais ce sont, avant et après tout, des actes.

Enfin, il est bon de souligner que l’histoire très médiatisée du jeune Théo a eu un impact jusqu’en Italie. Selon le Corriere Della Serra, l’Inter Milan a été particulièrement touché par les photos du jeune homme recevant la visite de François Hollande à l’hôpital Robert-Ballanger avec un maillot du club intériste sur les épaules. La direction du club réfléchit à inviter Théo à assister à un match à San Siro, ou au moins à un entraînement de l’équipe de Pioli, pour lui remettre un maillot officiel de l’Inter. 

Vos commentaires

ce site a été créé sur www.quomodo.com