LOGO
Il fait l'objet d'une enquête
des services de sécurité
Anis Rahmani risque d'être arrêté
d'un moment à un autre
Il fait l'objet d'une enquête
 des services de sécurité
 Anis Rahmani risque d'être arrêté
 d'un moment à un autre
Le très sérieux site "maghreb-Intelligence" a révélé dans son édition d'hier, 14 juillet 2017, que le directeur du quotidien Ennahar fait l'objet d'une minutieuse enquête de la part de la Direction des Services de Sécurité (DSS) à la demande de la présidence de de la république. L'enquête révèle, dans un premier temps, un appartement dans une résidence du quartier chic du 17ème arrondissement de Paris, précisément au 11, rue Georges Marie Picquart Bâtiment D n° 23, et un pavillon dans un quartier résidentiel à Gennevilliers, exactement au n° 24 de la rue Gerges Quiquerre et un compte bancaire bien garni à l'Emirat NBD Bank à Dubaï, C'est une enquête de la Direction des Services de sécurité qui le dit et non pas un rat d'égout apprenti en prostitution de la presse.
Anis Rahmani qui n'exerce aucune activité lucrative en France se distingue comme l'un des prédateurs de l'économie algérienne en participant à la fuite des capitaux à coups de milliards dans le marché noir pour acquérir des biens en France tout en s'attaquant aux hommes libres. Cette fortune sale  risque de coûter cher au désormais ex-enfant gâté du régime. Il risque de connaître le même sort que celui qu'avait connu, avant lui, Rafik Khalifa lire la suite
TGI 1
TGI 2
TGI 3
TGI 4
TGI 5
TGI 6
TGI 8
TGI 9
TGI 10
TGI 11
TGI 12
Statuts 2
 
statuts 3
 
statuts 4