Mon journal les raisons d'une interdiction

Les raisons d'une interdiction

16/07/2020
Beaucoup de gens ignorent, malheureusement, les raisons qui ont amené à contraindre Hichem Aboud à l'exil et à fermer ses journaux.
Avant de passer aux anciennes publications interdites dans les années 90 (El-Acil, Le Libre et l'Hebdo Libre), jetons un coup d’œil sur le contenu des quotidiens "Mon Journal" et "Jaridati". Des contenus qui n'ont rien à voir avec la presse stipendiée. Une liberté de ton et un courage sans faille. Un professionnalisme et une objectivité qui dérangent un régime qui vit du mensonge et de la flagornerie d'une presse qui a pour mission de faire du président de la république un Dieu et jouer le rôle d’appareil de propagande d'un système politique suranné et périmé. Un système sous perfusion et soutenu par des patrons de presse qui ne pensent qu'à se mettre plein les poches l'argent facile.
Un système que le directeur et fondateur  des quotidiens Mon journal et Jaridati n'a jamais cessé de dénoncer à commencer par Saïd Bouteflika devant lequel tout le monde s'inclinait.
Lisons quelques numéros à titre d'exemple

"Bouteflika c'est fini"

en page 2
"N'y a-t-il plus d'hommes pour que Saïd Bouteflika abuse de l'Algérie?"

mon journal 364.jpg
jaridati.jpg
mon journal interdit.jpg

Vos commentaires

création de site internet avec : www.quomodo.com