Affaire Tewfik, Tartag, Saïd Bouteflika: la cour supême casse et renvoie

Alger le 18/11/2020
Condamnés à 15 ans de prison en première instance par le tribunal militaire de Blida le 25 septembre 2019 et confirmé en appel le 10 février dernier, les deux anciens patrons des services secrets algériens les généraux à la retraite Tewfik et Tartag en compagnie de Saïd Bouteflika, l'ex-conseiller du président de la république et néanmoins son frère cadet, viennent de bénéficier d'une mesure de justice décidée par la cour suprême qui a cassé le verdict et renvoyé devant la même juridiction avec une nouvelle composante. Lire la suite
 

Repose en paix, Mustapha Boussa

18/11/2020 à 10h21
Par Hichem Aboud
J'étais sutupéfait à la lcture du message que venait de m'envoyer sa fille , ce matin pour m'apprendre la triste nouvelle. Elle me rappelait que son papa ne cessait de lui dire "Hichem est malade". Il s'inquiétait pour moi jusqu'à son dernier souffle. Comment ne pas être peiné par une si douloureuse disparition? Malgré les temps et la distab=nce géographique nous sommes restés très proches. On s'appelait régulièrement et on s'échangeait quotidiemment des messages humouristiques tellement, il aimait rire mon vieux pote. Lire la suite
 

Hommage à toi, Moh Cherif Hannachi, homme de tous les défis

14/11/2020
Par Hichem Aboud
Paix à ton âme Mohand Cherif. Toi le seul footballeur a avoir donné à la JSK ses titres de noblesse en tant que joueur et en suite en bon dirigeant. Les nombreux titres internationaux récoltés par la JSK sous ta conduite sont à la gloire de toute l'Algerie que seule une Kabylie si fière et généreuse à su lui offrir. Mohand Cherif, je n'oublierai jamais ton grand amour pour la JSK que nous avons partagé, un soir d'après match dans un grand délire dans les vestiaires du stade du 5 juillet . Dès que je mis les pieds dans les vestiaires tu m'a happé dans tes bras et on criait de toutes nos forces "Imazighen Imazighen". La JSK venait de remporter sa 1ère coupe d'Algérie un 19 juin 1977. Lire la suite
 

L'espoir d'un nouveau cours politique en Algérie s'estompe un an après le soulèvement populaire

06/10/2020
Adam Nossiter, le chef du bureau de Paris du New York Times a réalisé un reportage à Alger qui n'est pas du tout du goût du pouvoir d'Alger. Toutefois, contrairement à ses habitudes, Tebboune et son équipe n'ont pas soufflé la moindre contestation. La presse stipendiée aux ordres du pouvoir s'est contentée de reprendre les minces déclarations faite par Tebboune et Changriha faites au quotidien américain.Lire l'article 
 

Une villa à 10 WC pour Saïd Sadi à El-Biar

Saïd Sadi, l'ex-président du RCD s'est construit une luxueuse villa avec piscine, salle de sport, sept chambres, deux séjours, une salle à manger, dexu cuisine et ....dix toilettes (WC). C'est écrit noir sur blanc sur l'attestation de régularisation que nous reproduisons en page intérieure.
D'où la question suivante: Sadi a-t-il beaucoup mangé pour avoir plus de toilettes que de chambres à coucher? Dans la villa de 470 m2 il n'y a qu'une seule salle à manger. Un psychiatre pourrait-il nous expliquer ce que pourrait signifier cette boulimie pour les toilettes? Voir les documents
 

Les biens immobiliers de la famille de Saïd Sadi,
l'ex-président du RCD

Depuis quelques jours, Saïd Saadi distille des attaques contre Hichem Aboud, le directeur de publication de monjournal-dz.com pour des raisons ignorées jusqu'ici.
Au cours d'un entretien accordé à la chaîne de télévision BERBER TV et sans que le journaliste ne l'interroge sur Hichem Aboud, il se lance dans unediatribe qu'il poursuivra par la suite sur sa page Facebook.
A l'origine, c'est une citation faite par Hichem Aboud qui avait repris Noreddine Aït-Hammouda, au sujet d'une villa que possède l'ex-président du RCD à El-Biar et qu'il louerait à un ambassadeur d'un pays africain. Les attaques de Saïd Sadi contre Hichem Aboud ont poussé ce dernier à saisr la justice pour déposer plainte pour diffamation et surtout à révéler au grand jour les biens immobiliers acquis en Algérie et en France par la famille de l'ex-président du RCD.Des révélations faites documents à l'appui. voir les documents
 

Des experts de l’ONU demandent la libération du journaliste Khaled Drareni

Genève le 16/092020
Comme annoncé sur la vidéo du 15 septembre, les juges, qui ont condamné le journaliste Khaled Drareni,  exposent l'Algérie à la vindicte des ONG de défense des Droits de l'Homme et des institutions internationales. 24 heures ne se sont pas éfcoulées sur le cerddict de la cour d'appel d'Alger, desexperts de l'ONU ont vite réagi pour exiger la libération du journaliste injustement condamné. Cela n'arrange guère les affaires du régime algérien qui se prépare à organiser un référundum aux résultats incertains.
 
 
 
 
 

الثورات المضادة


 هكذا أُجهضت الثورة الرومانية بنفس أسلوب الثورة المضادة في الجزائر
 ..ستندهش عندما تعرف حجم التطابق :
يعرف الكثير من الجزائريين الدكتاتور الروماني تشاوشيسكو الذي ثار عليه شعبه سنة 1989 في احتجاجات شعبية عارمة دامت أسبوعا كاملا وتم خلعه ومحاكمته ثم إعدامه بإطلاق الرصاص عليه هو وزوجته أمام الملأ وشاهد عملية الإعدام الملايين في العالم ، لكن الكثير لا يعرف ما الذي جرى بعدها وكيف أن الثورة تم سرقتها بطريقة عجيبة وماكرة ، ويمكن أن نفصل للقارئ الكريم ما حدث في مجموعة نقاط   البقية


 

خلف الصورة

 
بقلم فضيل بوماله

 الشاذلي بن جديد واعتقال النشطاء

لا يوجد فيما أعتقد أي رئيس جزائري تعرض للنقد والتهكم والتنكيت أكثر من المرحوم الشاذلي بن جديد.
مجاهد و أحد قادة القاعدة الشرعية وأحد رموز العسكرة السياسية ثم رئيسا للبلاد خلفا لبومدين. كان عهد "العقيد-البريزيدان" استمرارا للحزب الواحد إلى غاية 1989 اي ثلاث سنوات قبل الانقلاب العسكري عليه مطلع 1992.
ورغم نظام البوليس السياسي بواجهة الحزب الواحد و تغول عصب المال والفساد و حكم العائلة والمصاهرة و الصحبة و الجهوية، لا أذكر أن "مواطنا" جزائريا واحدا اعتقل أو سجن بسبب "نكتة" أو تعليق عن الشاذلي. كما أننا لم نكن نسمع عن قداسة رئيس أو أي قائد عسكري. ولو اعتمدنا ما يمارسه النظام اليوم من تحرش واعتقالات و حبس معيارا لكان الشاذلي بن جديد و مساعدية و من خلفهما في الجيش والمخابرات قد اعتقلوا نصف الشعب الجزائري و لكان القضاء حينها قد زج بالالاف في السجون و حكم بالإعدام على المئات.
نظام يغرق الجزائر في للاستبداد والفساد ويسير بها إلى الخلف بينما يتوق الشعب إلى الحرية والديمقراطية و المستقبل.

 


في مثل هذا اليوم غادرنا
شعبان عبود
Il
y a 22 ans nous quittait
Chaabane Aboud

، الرجاء من كل من عرفه أو إقترب منه في أم إلبواقي، سكيكدة والجزائر العاصمة أن يدعوا له بالرحمة والمغفرة و أن يخصص له بعض الثواني لقراءة النص التالي

C'était le 12 juin 1998. Chaabane Aboud quittait ce monde. Figure de proue du mouvement nationaliste depuis les années 40  reconnue par tous les habitants de sa ville natale, Oum-El-Bouaghi, et syndicaliste respecté par tous ceux qui l'ont connu à Skikda dans les années 70, Aboud Chaabane repose aujourd'hui dans un cimetière adossé au majestueux Sidi Reghiss qui surplombe la capitale des Haraktas. Lire la suite
 
 
Appréciez la réaction du chef de la daïra de Aïn-Oulmane (Wilaya de Sétif) en apercevant un citoyen le filmer lors d'une visite de travail. Rien que pour ça, sous d'autres cieux il aurait été renvoyé chez lui pour apprendre à soigner son langage
 
Le génie créateur des Algériens à travers cette vidéo
 

الذبح في الماء عند أسياد اللحظة
حالة
جمال الدين لعسكري مانديلا الجزائر أنموذجا


أن يحطم جزائري الرقم القياسي في السجن بدون أن يحظى بمحاكمة عادلة وفي تلك الظروف هذا لا يخدم الوئام والمصالحة (قنبلة الجزائر) بدون صاعق، بل يحيلنا على أكوام المظالم التي لا يزال يعلوها الغبار. فالرجل ابن مجاهد وقائد لا غبار عليه ومن أم مجاهدة ومن منطقة مجاهدة بلا شك، كان يعيش في ظروف عادية تجعله ينأى عن دماء الجزائريين الأبرياء أو هكذا يفترض. البقية

بقلم مسعود جناح
 

الديمقراطية والدعارة

بقلم مسعود جناح

 إن الطبع والتطبع والقابلية للعبودية وغريزة الخوف تغلبت على النخوة والشهامة لتؤكد هذه الشعوب مرة أخرى أنها غير جديرة بالحرية والعيش بكرامة وان الديمقراطية هي بمثابة مرادف للدعارة الفكرية ..
 
 
 
 

Avis aux lectrices et aux lecteurs

Mon journal site d'information et d'opinion s'engage à publier tous les écrits qui lui parviennent sans censure aucune. Cependant, le respect de l'éthique morale (pas d'invective, pas d'insultes ni de diffamation) est rigoureux.
Les opinions exprimées n'engagent que leurs auteurs.
Site à but non lucratif, les contributions ne sont pas rémunérées.
 
 

Les crimes des généraux algériens
de
nouveau devant la justice internationale

15 ans, presque jour pour jour après la futte du général Khaled Nezzar de la capitale parisienne suite à une plainte déposée par trois algériens dont Abdelwahab Boukezzouha pour crime contre l'humanité, ce dernier récidive et saisit de nouveau la justice française. Cet ancien  d'Algérie de natation et de waterpolo, ancien directeur de la polyclinique Nacera Nounou de Belouizdad, convoque une brochette de généraux devant la justice internationale pour répondre de leurs crimes. la suite
 

Comment investir dans l'immobilier en France
quand vous êtes un homme d'affaires algérien ?

Micki Bourihane, 68 ans, avait trouvé une solution pour dépenser à l'étranger ses dinars d'Algérie, pays qui interdit toute sortie du territoire de sa monnaie. Au point d'acheter pour plus 3,5 millions d'euros d'immobilier à Cannes et en région parisienne. Lire la suite
 

Abdessalem Bouchouareb fait le buzz

Un nombre incalculable de partages sur Facebook et 13.000  lectures en moins de 48 heures en français et plus de 4000 en moins de 24 heures en arabe. C'est ce que nous avons relevé après la parution de la biographie de Abdessalem Bouchouareb, le ministre de l'Industrie et des Mines. Avec la publication de la traduction de l'article e arabe, le nombre de lectures et de partages sera plus élevé encore. Cela servirait de leçon à tous les prédateurs que nous ne manquerons pas de dénoncer dans ce journal que le pouvoir mafieux des BOUTEFLIKA a voulu faire taire en interdisantla parution de l'édition papier.
 

ما لا تعرفونه عن عبد السلام بوالشوارب


هل ستقضي فضيحة أوراق بنما على الطموحات المفرطة لـ بوالشوارب بلا شك لا، طالما أنه
لا يزال في خدمة وصي زرالدة، السعيد بوتفليقة. سيتم تغطيته كما كان الحال مع شكيب
خليل خوفا من اكتشاف المدبرين الحقيقيين لجميع قضايا الاختلاس والذي هو ليس سوى
كبير اللصوص الذي افتتح عصر اختلاس الأموال العمومية في السبعينات بما يعادل 12
مليار سنتيم مضروبة في عشرة اليوم.

Tais, toi Larbin !

Abdelaziz Boubakir, qui le connaît? Pratiquement un inconnu, un anonyme, un moins que rien. Pourtant c'est lui le nègre de Chadli Benjedid, le président qui a assassiné Messaoud Zeggar, Ali Mecili, emprisonné démocrates, islamistes, militants des Droits de l'Homme et de l'Amazighité. C'est, lui qui avait reconnu dans un discours télévisé avoir donné l'ordre à l'armée pour tirer sur les manifestants du 5 octobre 1988. L'homme avait les mains dégoulinantes du sang des Algériens. Ces mains qu'allait serrer quotidiennement Abdelaziz Boubakir et lui servir de nègre pour rédiger ses mémoires. Il est le nègre d'un criminel analphabète de surcroit et inculte. 
Pour accepter d'accomplir cette sale besogne, il faut être un idiot ou un cupide ou un demeuré. Abdelaziz Boubakir est tout ça à la fois. Lire la suite
 

La répression à BBA

Bordj Bou Arreridj :06/09/2020
Garde à vue prolongée pour les 4 manifestants arrêtés vendredi 4 Septembre à Bordj Bou Arreridj.
Hamid Hedjam, Azeddine Bouteba, Ali Chernine et Abderrezak Abbache seront présentés devant le procureur du tribunal de Bordj Bou Arreridj demain, lundi 7 Septembre.
 

Al-Karama dénonce les mensonges d'Alger

L'ONG Al-Karama a dénoncé, le 4 septembre 2020, la campagne mensongère du régime d'Alger qui tend à décourager toute velleité citoyenne auprès des instances internationales pour mettre un terme à la repression qui sévit en Algérie. Lire la suite

Djamel Merzoug devant le juge d'instruction

Oum El Bouaghi
07/09/2020
Audition dans le fond devant le juge d'instruction du détenu Djamel Merzoug, Mardi 8 septembre, au tribunal d'Oum El Bouaghi.
Pour rappel, Djamel Merzoug a été placé sous mandat de dépôt par le juge d'instruction près le tribunal d'Oum El Bouaghi, mercredi 19 Août au soir.
Il est poursuivi pour 6 chefs d'inculpation pour ses publications Facebook dont atteinte à la personne du président de la République et atteinte à la personne de l'ancien président de la République "Houari Boumediene".Même son épouse est poursuivie pour les mêmes chefs d'inculpation pour le fait que le MoDem internet est en son nom.
 

L'organisation Al-Karama commente la réponse du gouvernement algérien au HCDH-ONUG au sujet de Karim Tabou

Suite à la publication de la réponse de l'Etat algérien à la  communication concernant les poursuite pénales à l'encontre de l'opposant politique Karim Tabou, l'organisation Al-Karama a apporté un commentaire nécessaire à cette réponse. Lire la suite
 

Le Haut Commissariat aux Droits de l'Homme ridiculise le régime d'Alger

Le scandale du prétendu refus de la plainte des activistes algériens qui ont marché sur Genève continue de faire des vagues. Chaque jour apporte son lot de révélations sur cette maladresse des services dirigées par le général Bouzit Mohamed patron des Renseignements à l'étranger. C'est le bureau de sécurité de l'ambassade d'Algérie à Paris qui a pris sur lui la mission de faire capoter la marche sur Genève el la noyautant pas des voyous et des repris de justice. Ayant échoué dans leur opération noyautage, les éléments de la DGSE ont pris le soin de remettre une lettre au Tribunal des contentieux de l'ONU dont la mission est de régler les litiges des fonctionnaires de l'ONU. De là, ils vont broder un tissus de mensonges relayé par les très officielles agence de presse et télkévision du régime. Et le pot aux roses ne tarda pas à se faire découvrir. Lire la suite 
 

Al-Karama combat l'injustice dans les pays arabes

Il a été beaucoup dit sur cette ONG qui dérange énormément les régime dixtatoriaux arabes. Ses ennemis sont allés jusqu'à la qualifier d'organisation terroriste. Pas moins que ça. Il faut être, franchement, débile pour croire qu'une organisation terroriste puisse avoir le statut de membre observateur du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU. Regardez bien la photo de l'équipe d'Alakarama (elle est mieux visible à l'intérieur) et jugez de vous-mêmes si ces femmes et hommes ont des têtes de terroristes.
Tout récemment, le site du fils du général criminel Khaled nezzar a été jusqu'à annoncer la dissolution de cette ONG par les autorités suisses. Un mensonge grossier à la mesure des grissièrtés habituelles que débite le général fuyard qui fait l'objet de poursuites judiciaires par les juridictions suisses pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Actuellement, il multiplie les appels à l'adresse des nouvelles autorités algériennes pour lui permettre de rentrer au pays et effacer les condamnations dont il fait l'objet. Soit 20 ans de prison. Un verdict prononcé par le tribunal militaire de Blida , en septembre 2019. Lire la suite
 

code pénal criminalisant le financement des associations, la « lèse-majesté » et la publication ou le partage de « fausses nouvelles ».

L'ONG Al-Karama basée à Genève et ayant statut de membre observateur au Conseil des Droits de l'Homme de L'ONU a sasi le Rapporteur spécial sur le droit de réunion pacifique et la liberté d'association, de la Rapporteuse spéciale sur la situation des défenseurs des droits de l'homme, Rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de conviction, et du Rapporteur spécial sur l'indépendance des juges et des avocats, au sujet de l'adoption de la Loi n° 20-06 du 28 avril 2020 modifiant et complétant l’ordonnance n° 66-156 du 8 juin 1966 portant code pénal criminalisant le financement des associations, la « lèse-majesté » et la publication ou le partage de « fausses nouvelles ». Lire le contenu intégral de la plainte

Le régime algérien a cédé,
Karim Tabou libéré

Jamais le régime répressif d'Algérie n'aurait accordé pareille victoire au peuple en libérant Karima Tabou n'était-ce la pression du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU dont la 44ème session s'était ouverte le mardi 30 juin . Si le régime algérien s'était entêté à maintenir Karim Tabou en détention, la sanction du CDH de l'ONU aurait fait mal à un pouvoir en mal de légitimité sur la scène internationale.

Finalement c'est une grande victoire que vient d'obtenir le peuple algérien avec la libération de Karim Tabou figure emblématique du hirak, cette contestation populaire que le régime veut étouffer coûte que coûte.
Pour faire bonne figure devant le CDH DE l'ONU, le régime d'Alger , dans la foulée, a mis en liberté bien que provisoire la militante Amira Bouraoui et quelques heures plus tôt 6 jeunes militants du Hirak . Il  s'agit  de  Chedad Djelloul, Allal  Cherif  Nacreddine,  Behlal Elyes, Malik   Riyahi,  Daoud-Amrane Djilali et  de  Khader Hocine.. Le régime prétend qu'ils ont bénéficié d'une grâce présidentielle. Lire la suite
 
 

Football: quelle reprise?

02/07/2020 
Bon il est temps que le MJS intervienne pour stopper cette dérive dangereuse de la FAF et de son président Zetchi qui veut mener droit dans le mur le football algérien!
C'est insulter les clubs qui dans leur majorité écrasante se sont prononcés pour l'arrêt de ce championnat (qui n'a plus aucun intérêt) que de vouloir reprendre le championnat quelle que soit la date du déconfinement !.Lire la suite
 
 

Mostaganem:
22 hirakistes
devant la justice

Mostaganem 25/06/2020
Le procès en appel des 22 citoyens (affaire des élections présidentielles du 12 décembre dernier) renvoyé au 2 Juillet prochain à cause d'une erreur administrative : "apparition d'un accusé nouveau par erreur dans cette affaire. Il s'agit du nom de Guennouna Ben Dehiba".
Pour rappel, ce procès en appel concernant le verdict de la relaxe des 22 citoyens dont se trouve l'avocat maître Zehaf Benfelou (vouflou) et ses enfants, tous relaxés par le tribunal de Mostaganem en date du 5 Mars dernier des accusations :" incitation à attroupement, incitation et empêchement des citoyens du vote".
Le procès en première instance au tribunal de Mostaganem a été renvoyé à plusieurs reprises (23 janvier, 20 février).
Dans ce dossier, il faut noter aussi qu'il y a en plus de maître Zehaf et ses enfants et son beau fils, d'une mère et de sa fille, de deux frères... Et tous pratiquement ont un lien de parenté).
source: Comité National pour la Libération des Détenus - CNLD
 

Procès de
Belhouchat
Abdelmouttalab

25/06/2020 Oum El Bouagui :
Le militant Belhouchat Abdelmoutalib (Talib) activiste du Hirak est convoqué par la justice.
Son procès est programmé pour aujourd'hui, jeudi, 25 Juin au tribunal d'Oum Bouagui. Il est accusé d'outrage à corps constitué en plein exercice de ses fonctions. Une accusation prête à porter poyur toutes les voix contestarices d'un ordre établi par un gang qui s'impose par la force du fer et de la répression au peuple algérien.
 

Procès reportés

Alger 25/06/2020
Le procès en appel des ex détenus (Raouf Rais, Ali Yebou, Fayçal Ghanem et Khellaf Messaoudi) et de (Madjid Haddadene Fateh Zerrouk, Hatehout Ahmed Ramzi, Saïd Messaoudene et Oumari Ali) qui a été programmé pour le jeudi 30 Avril puis le 18 juin est renvoyé au 23 juillet prochain à la cour de Ruisseau d'Alger.
Pour rappel, ils ont été arrêtés le vendredi 1 novembre 2019 pour port du drapeau amazigh et condamnés à deux mois de sursis le 30 décembre 2019 par le tribunal de Sidi M'hamed d'Alger. Le procureur a fait appel.
Le procès a déjà été renvoyé plusieurs fois.

*Le procès en appel de Samir Benlarbi à la cour d'Alger est renvoyé au 12 juillet prochain , après le renvoi du 6 Mai et 21 Juin.
(Affaire de la Relaxe par le tribunal de Bir Mourad Rais , procès du lundi 27 janvier et verdict du 3 février sur son arrestation le 16 septembre 2019).

*
Le procès des quatres manifestants : "Nabil Alloun, Nouredine Khelil, Lahouazi ilyas et Ferhani Mohamed Elhadi" est renvoyé au 14 Juillet prochain, après avoir été programmé pour le 23 Juin et les renvois du 2 Juin et le renvoi du 12 Mai.
Les quatre manifestants ont été arrêtés vendredi 24 janvier à Alger et placés sous contrôle judiciaire par le tribunal de Sidi M'hamed le dimanche 26 janvier, sont accusés d'atteinte à l'unité nationale par incitation à attroupement non armé.
Leurs dossiers ont été transmis en date du 26 février dernier donc ils n'étaient plus sous contrôle judiciaire
source: Comité National pour la Libération des Détenus - CNLD
 

14 généraux mis à la retraite

Alger le 22/06/2020 21h10
Selon des sources proches du Ministère de la Défense Nationale, 13 généraux-majors sont mis à la retraite.dont le SG du Ministère le Général-major Abdelhamid Gheris, Abdelkader Lachkham , chef de Département des Transmissions, Systèmes 
 Ces officiers étaient des proches de feu Gaïd Salah.  les concernés sont les généraux -majors 
Ali Akroum, Ferhah mehenna, Mustapha Oudjani, Aïssa Bey Khaled, , Khaled Aoura, Hammadi Benaïssa, Mustapha Debbi, Lachkhem Abdelkader, Abdelhamid Gheris, Rachid Chouaki, Tiboudlet,, Ziari et Mokrani
 

Décès de l'avocat Laïfa Ouyahia

Alger le 21/26/2020
L’avocat et frère de l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia, Laifa Ouyahia a rendu l’âme aujourd’hui à son domicile suite à une crise cardiaque qu’il a eu au tribunal de Sidi M’hamed à Alger ont indiqué plusieurs sources médiatiques. Laifa est l’avocat de son frère Ahmed Ouyahia, l'ex-premier minstre et ex-secrétaire général du RND, dans toutes les affaires de corruption dont il est accusé depuis son arrestation.
 

Le général Nezzar devant le juge d'instruction

C'est à partir du mardi 25 juillet prochain que le général Nezzar, son épouse,  ses enfants  et la notaire Krim Leïla seront entendus par le juge du tribunal de Bir Mourad Raïs, suite à la plainte déposée contre eux pour escroquerie, faux en écriture, faux et et usage de faux. La plainte a été déposée au mois d'avril dernier par Mouloud Meghezzi dit Hamza, chercheur à la NASA et cousin du côté maternel des enfants de Nezzar issus de son premier mariage avec Fatma-Zohra Barkat. Nous avons déjà évoqué ce sujet dans nos précédentes éditions. Lire
 

Juste pour rire

L’Algérie est le seul pays au monde …
Un de nos lecteurs nous a transmis ce message qu’on publie intégralement.
1- L’Algérie est le seul pays au monde où ceux qui s’occupent de la santé du peuple se soignent ailleurs.
2- L’Algérie est le seul pays au monde où la langue officielle n’est parlée par aucun citoyen. la suite

 

Hocine Djidel, un sbire de Abdessalem Bouchouareb

Rien ne l'incitait à s'attaquer au journaliste-écrivain Hichem Aboud. Il ne le connaissait ni d’Ève ni d'Adam.La dernière sortie d’un illustre anonyme répondant au nom de Hocine Djidel sur la chaîne de télévision Al-Magharibia contre la personne du directeur de Mon journal-Jaridati qu’il avoue ne pas connaître, a soulevé moult interrogations. Il ne faut pas être grand clerc pour deviner que cet individu a réagi sous la dictée, pour le compte d’Abdessalem Bouchouareb. La contrepartie? régulariser  l'acquisition illégale d'un local de 600 m2 au centre d’Alger. C’est ce que nous révèle le blog http://​bah​loul​ilak​hdar.​blogspot.​fr/​2015/​04/​les-​emirs-​algeriens-​et-​leurs-​biens.​html
Pour mieux connaître ce sbire de second rang lisons la suite 

 

hamid Grine et les 5 milliards

Dans l'Algérie de la crise du logement et de la crise économique, Hamid Grine qui loge aux frais de la princesse au club des "pains" se lance dans la construction d'une deuxième villa pour s'assurer des lendemains qui chantent. De l'argent, on sait qu'un salaire de ministre même s'il l'épargne dans sa totalité il ne suffira pas à construire une bicoque. Alors, il va chercher 5 milliards chez un patron de la presse stipendiée en contrepartie de quelques pages de pub supplémentaires. Lire la suite

عمال مجمع النهار يكشفون المستو في بيت أنيس رحماني

 
عمال يومية النهار يستفقون من سباتهم العميق و يكشفون قذارة اممجمع المختص في تكوين صحصفة الدعارة و الإبتزاز بقيدة المسجون أنيس رحماني.
ما كشفه خريجي مدرسة  إبن القومي الشق الخاص بيومية النهار التي تشرف عليها إحدى زوجات الخبير في الدعارة الإعلامية سعاد عزوز.
و ما دفع هؤلاء الصحفيين من نوع خاص هو عدم تسديد أجورهم منذ 7 أشهر بمعنى آخر الخبزة هي سبب كشفهم المستور في بيت الدعارة الإعلامية
 

Le lobbying turc anti-français cause une dispute entre Tebboune et son fils

Le Palais Présidentiel d’El-Mouradia à Alger a été secoué la fin de la semaine passée par une violente dispute qui a opposé Abdelmadjid Tebboune à son fils Mohamed. Le Président algérien a fait de sévères remontrances à son fils qui a commencé à se mêler de certaines affaires très sensibles qui dépassent largement ses prérogatives et sa modeste expérience. Lire la suite
 

Lazhar hani,
le ministre du
transport
poursuivi en justice en France

Le nouveau ministre du transport, Lazhar Hani, ancien  actionnaire et directeur de la société CMA CGM  filiale Algérie a fait l'objet de pousruites judiciaires en Algérie avant que la bataille judiciaire ne se déplace en France.
En effet, ses ex-associés L'affréteur français représenté par le cabinet Lefèvre LEPELLETIER et associés avait obtenu du tribunal du commerce de Paris la saisie hypothécaire provisoire des biens de Lahar HANI. Ce sont 2 appartements sis au 15 ème et 18ème arrondissement de Paris en plus de la somme de 391.000 Euros placés chez LCL. Lire la suite 
 
 

Procès du jour

Alger 25/06/2020
Le procès de Fouad Ouicher et Saïda Deffour s'ouvrira ce matin, jeudi 25 Juin au tribunal de Si M'Hamed (Alger)
Pour rappel, Fouad Ouicher et Saïda Deffour ont été arrêtés lors de la marche du 22 novembre 2019 et présentés devant le procureur du tribunal de Sidi M'hamed d'Alger en date du 24 novembre.
Ils sont accusés d'atteinte à l'intérêt national.
Fouad Ouicher a été placé sous mandat de dépôt et Saida Deffeur placée sous contrôle judiciaire, avant que Fouad Ouicher ne soit remis en liberté provisoire depuis le 02 janvier 2020.
Procès en appel de Sofiane Merakchi
Le même jour et au même tribunal s'ouvrirar le procès en appel de l'ex détenu Sofiane Merakchi .
Pour rappel, Sofiane Merakchi a été arrêté le 26 septembre 2019 et placé en détention provisoire le 29 septembre.
Il est condamné à 8 mois de prison ferme par le tribunal de Bir Mourad Rais (verdict 5 Avril).
Sofiane Merakchi a quitté la prison le 26 mai après avoir purgé sa peine de 8 mois de prison.
Son procès en appel a été programmé pour le 21 Mai (avant sa libération) puis renvoyé au 4 juin et enfin au 25 Juin.
Le même jour et au même tribunal s'ouvrira le procès des  des ex détenus Omar Bouchenane et Kamel Mesrouk dit Ali, arrêtés le samedi 5 octobre 2019 et en liberté provisoire depuis le 2 janvier dernier, après les renvois du 18 juin et du 21 Mai et avril dernier.
Procès de Toufik Hassani et Mohamed Hellal
S'ouvrira, également, le même jour et au même tribunal, le procès de Toufik Hassani et Mohamed Hellal , après les renvois du 18 juin, du 11 mai prochain et du 23 février dernier.
Ils ont été mis en liberté provisoire depuis le 2 janvier dernier.
(Toufik Hassani est en prison à Chlef actuellement).
Le procès a été renvoyé automatiquement suite à la décision du ministère de la justice (mesures de protection contre la propagation du Covid-19)

source: Comité National pour la Libération des Détenus - CNLD
 

8 ans de prison ferme à l’encontre du Général Ouassini Bouazza

Blida le 23/06/20
La Cour d'appel militaire de Blida a rendu mardi un verdict condamnant l'ex-Directeur général de la Sécurité intérieure (DGSI), le Général Ouassini Bouazza à huit (08) ans de prison ferme assortis d'une amende de 500.000 Da pour outrage à corps constitué et fauxet usage de faux, indique un communiqué de la Cour.   
"Conformément à l’article 11, alinéa 3 du code de procédure pénale et dans le cadre du strict respect de ses dispositions, M. le Procureur général militaire près la Cour d’appel militaire de Blida porte à la connaissance de l’opinion publique qu’une audience contradictoire a eu lieu ce jour, 23 juin 2020 au Tribunal militaire de Blida, pour statuer dans le dossier préliminaire de l'ex-Directeur général de la Sécurité intérieure, le Général Ouassini Bouazza, pour les chefs d'inculpation d'outrage verbal à corps constitué, humiliation d'un subordonné, faux et usage de faux et détention d'une arme et de munition de guerre catégorie IV, des faits prévus et punis par les articles 144 et 222 du code pénal, 4 et 32 de l'ordonnance 06/97 du 21/01/1997 relative aux matériels de guerre, armes et munitions, et 320 du code de justice militaire", a précisé la même source.
Le Tribunal militaire a condamné contradictoirement le Général Ouassini Bouazza pour les crimes d'outrage à corps constitué, humiliation d'un subordonné, usage de faux, détention d'arme à feu et de munition de guerre catégorie  IV, à huit (08) ans de prison ferme assortis d'une amende de 500.000 Da et confiscation des objets saisis", ajoute le communiqué.
Le jugement a été rendu dans cette affaire en attendant d'autres procès d'affaires en cours d’instruction, a conclu le communiqué
 

إحالة 14 لواء على التقاعد

تفيد مصادر مقربه من وزارة الدفاع الوطني أنه تم إحالة 13 لواء على التقاعد أغلبيتهم كانوا مقربين من الفريق القايد صالح. و سيتم الإعلان على القائمة يوم 5 جويلية القادم. وهذه اسماألمعنيين اللواء علي عكروم رئيس دائرة الإمداد والتنظي *
للواء فرحاح مهنة مدير المصالح المالية اللواء مصطفي أوجاني مراقب عام-وزارة الدفاع اللواء عيسى باي خالد اللواء خالد عورة مدير العلاقات الخارجية والتعاون اللواء حمادي بن عيسى مدير الخدمة الوطنية اللواء مصطفي دبي مدير التمويل اللواء مقراني مدير المصالح العامة اللواء زياري مدير الطاقة والوقود اللواء تيبودلات مدير العتاد اللواء لشخم عبد القادر اللواء رشيد شواقي اللواء غريس الامين العام لوزارة الدفاع

 

الرئيس تبون يجري تعديلا في الحكومة

أمضى رئيس الجمهورية عبد المجيد تبون، مساء اليوم الثلاثاء، مرسوما رئاسيا يتضمن تعديلا في تشكيلة الحكومة.
 يشمل عدة وزارات ..

 

Des archives:
Lettre au
général Larbi Belkheir

C'est un internaute qui a sorti cette lettre qui date du 9 mars 2002 oubliée dans le quotidien Le Matin. C'est une lettre dans laquelle jHichem Aboud répond au général Larbi Belkheir qui avait confirmé, dans une interview parue dans le quotidien le monde, toutes les accusations qu'il avait portées contre les hommes forts du régime. Dans cette lettre, il souligne les relations empreintes de respect qu'il avait avec le général Belkheir mais à qui il ne faisait pas de cadeaux dans ses écrits et ses déclarations de presse. Lisez la suite

 
 

جمعية الفن والإبداع لمدينة الناظور تكرّم الجزائر من خلال هشام عبود
L'association
l'art et la création de Nador honore l'Algérie à travers Hichem Aboud

خلال  حفل بهيج أقامته "جمعية ملتقى الفن والإبداع "، عشية يوم السبت 29 أفريل بقاعة العروض التابعة للمركب الثقافي بمدينة الناظور بشمال المغرب تمّ تكريم الاعلامي و الصحفي الجزائري هشام عبود إلى جانب عدّة وجوه إعلامية و فنية و ثقافية مغربية و دولية  

Au cours d'une grandiose cérémonie de clôture culturelle organisée par l'Association "la rencontre de l'innovation et de la création" le samedi 29 avril dernier au complexe culturel de la ville de Nador au nord du Maroc qu'a été honoré le journaliste algérien Hichem Aboud parmi de nombreuses figures marocaines et nternationales du monde de la communication, de la culture et de l'art. L'hommage rendu à Hichem Aboud est une reconnaissance pour son parcours professionnel de 42 années au service de la liberté de la presse. 
"Mon journal" et "Jaridati' fondés par Hichem ABOUD le 15 juin 2012. Interdits de parution par le régime despotique des Bouteflika le 13 septembre 2013
 
تجدون في هذا الموقع ما لا تجدونها في الصحافة الفاسدة